HORS LES MURS
Slider
Accueil > Hors les murs

L’American Center for Art and culture assure la promotion de l’art contemporain américain au-delà de ses murs. Chaque mois nous faisons une sélection pour vous ! 

Retrouvez  aussi les #OnaReperéPourVous de l’American Center sur Facebook et Twitter tous les jeudis à 18:00.

Exposition

VISIONARY COMPANY EN LIGNE – LAFAYETTE ANTICIPATIONS

Visite de visionary company de Wu Tsang par Lafayette Anticipations – En ligne

Découvrez l’exposition visionary company de l’artiste Wu Tsang depuis chez vous !
En petit comité, la fondation Lafayette Anticipations vous invite à suivre un voyage filmé au coeur de visionary company, commenté par Rebecca Lamarche-Vadel, directrice de la Fondation et à échanger en direct avec un·e membre de l’équipe de médiation.

Conferences

BROADWAY AU TEMPS DU COVID : ENTRE CHAOS, DIVERSITÉ ET INNOVATION – PODCAST FRANCE CULTURE

L’industrie des comédies musicales a connu un arrêt dramatique ces deniers mois en raison de la pandémie du coronavirus. Comment le secteur s’adapte-t-il ? Où en sont les nouvelles productions ?
Dans ce podcast, France Culture s’entretien avec Scott Heller, rédacteur en chef chargé du théâtre pour le New York Times.

Écouter le podcast

Plus d’informations

Cinema

LESLIE CARON, FRANÇAISE À HOLLYWOOD, AMÉRICAINE À PARIS – ARTE TV

Leslie Caron, Française à Hollywood, Américaine à Paris par ARTE TV – Disponible jusqu’au 18 août 2021

Révélée encore adolescente par “Un Américain à Paris”, la danseuse qui a incarné à Hollywood le charme de Paname raconte un certain âge d’or du cinéma, et sa part d’ombre.

Elle est l’une des dernières légendes vivantes de l’âge d’or hollywoodien, mais rien ne prédestinait cette petite Parisienne à tenir le haut de l’affiche, sinon les froides ambitions d’une mère américaine, son joli minois et son talent de danseuse. Au lendemain d’une enfance heureuse, interrompue brutalement par l’Occupation, Leslie Caron est repérée sur scène par Gene Kelly, qui lui propose de tourner dans ce qui sera l’un de ses films les plus célèbres : “Un Américain à Paris”.

Conferences

GRANDES TRAVERSÉES : ONCLE WALT, MISTER DISNEY – PODCAST FRANCE CULTURE

Dans cette Grande Traversée par France Culture, Mathilde Wagman vous emmène sur les traces de Walt Disney, cet homme qui a forgé l’un des plus puissants empires culturels de la planète.
Qu’on l’adore ou qu’on l’abhorre, l’univers cinématographique, pictural, graphique, urbain et musical dont Walter Elias Disney (1901-1966) est à l’origine fascine par sa puissance d’attraction. Devenu très tôt l’emblème d’une culture populaire de masse à l’échelle mondiale, quelle est la force de cet imaginaire ? En quoi consiste son pouvoir d’enchantement ? De l’histoire de l’homme, ce self made man du Midwest, au développement de cette hydre tentaculaire qu’est l’Empire Disney aujourd’hui, en passant par l’âge d’or des long métrages animés, le rayonnement des comics ou l’histoire des parcs d’attraction, cinq méditations sur la puissance, les vertus ou les pièges du charme Disney…

Écouter premier épisode “De Marceline à Hollywood, une histoire américaine” ici

Plus d’informations

Cycle de cours

HISTOIRE DE L’ART, LE POP ART – DES MOTS ET DES ARTS

Le Pop Art, cours d’Histoire de l’Art, le jeudi 15 avril au mk2 Beaubourg – Des Mots et Des Arts

Après le tournis de l’abstraction gestuelle et les désirs de purification de l’art qui agitèrent l’Europe et l’Amérique dans les années 50, les artistes décident de s’emparer du monde qui les entoure, de ses images et de ses objets, pour mieux les exorciser. En Angleterre et aux Etats-Unis, il s’appelèrent Pop-artistes, en France ils prirent le nom de Nouveaux réalistes. Retour sur l’histoire de ce mouvement !

Plus d’informations

Conferences

SÉLECTION DE CONFÉRENCES – D’ARTS ET D’HISTOIRES

En avril, la plateforme D’Arts et D’Histoires vous propose une sélection de conférences virtuelles autour de l’art et la culture américains :

Jasper Johns, cartographe américain par Marlène Groult le vendredi 02 avril à 20H30 :
Refusant toute classification artistique, Jasper Johns forme un anneau entre l’expressionnisme abstrait et le pop art. Sa formation est nourrie de rencontres de tout ordre de Rauschenberg, Cunningham, John Cage – ce qui rend sa peinture personnelle, témoignant d’une liberté expressive.

Hopper, le peintre de l’American way of life par Marie-Anne Capaldi-Léourier le mardi 06 avril à 20H30 :
Hopper est le plus français de tous les peintres américains, il se nourrit de la leçon des grands maîtres pour témoigner de l’Amérique et de sa middle class. Peinture du non-dit et de la solitude ? Ou peinture qui affirme que l’individu se suffit à lui-même ? Il n’est pas toujours aisé de comprendre.

Frank Gehry, architecture-déconstruction par Alex de Mézières le mercredi 07 avril à 20H30 :
Frank O. Gehry (1929-) fut un précurseur de l’architecture déconstructiviste. Que se soit dans l’immeuble dansant de Prague, au Guggenheim de Bilbao, à la Fondation Vuitton de Paris ou dans ses autres réalisations, la matière se tord dans toutes les directions et crée des espaces hors du commun.

Roy Lichtenstein, détourneur d’images par Marie-Anne Capaldi-Léourier le dimanche 11 avril à 11H00 :
Star du pop art, plus amusé que grisé par son succès, Roy Lichtenstein laisse derrière lui quelque 4 500 œuvres inspirées de l’esthétique de la publicité ou des comics. Mais qui se cache derrière le duplicateur d’images, auteur d’une œuvre plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord ?

Basquiat, l’art de la vie par Marie-Anne Capaldi-Léourier le lundi 12 avril à 20H30 :
La carrière de Basquiat commence sur un lit d’hôpital et, après dix ans, se termine par une overdose, dix ans pendant lesquels il passe du Graff à la toile. Ce pionnier de l’art urbain ancre une œuvre dans la modernité, où les symboles américains sont confrontés à une négritude revendiquée.

Jackson Pollock, l’aventure de l’action painting par Marie-Anne Capaldi-Léourier le vendredi 16 avril à 21H00 :
Père de l’expressionnisme abstrait, Jackson Pollock refusait que l’on qualifie son art d’abstrait. En faisant du geste le cœur de sa pratique, allant jusqu’à à se coucher sur la toile posée au sol, ne lui confère-t-il pas une énergie nouvelle ?

Walker Evans, pionnier du documentaire photographique par Coline & Jean-Baptiste le mercredi 21 avril à 20H30 :
Figure de proue du mouvement humaniste des années 1930, Walker Evans s’est fait connaître en faisant le portrait des déshérités de la société américaine ainsi qu’un inventaire mythique des modes de vie, architectures et outils des hommes.

La collection de mode du LACMA (Los Angeles) par Aurélie Faulx-Briole le samedi 01 mai à 21h00 :
Le Los Angeles County Museum of Art possède l’une des plus importantes collections au monde de mode européenne des XVII-XXe siècles. A travers ses collections, explorons les évolutions vestimentaires du corps à baleine aux premiers pantalons féminins .

Il était une fois une souris : les sources de l’art de Walt Disney par Marie-Anne Capaldi-Léourier le jeudi 27 mai à 20h30 :
En sortant en 1937 le premier long métrage d’animation, le créateur de Mickey s’impose comme le maître du genre. Au fil de ses créations, il connaît le succès en imposant une esthétique aisément reconnaissable. Quelles sont les sources de l’art de Walt Disney?

Exposition

SARAH SZE – FONDATION CARTIER

Sarah Sze, De nuit en jour – Du 24 octobre au 25 avril 2021

La sculpture déborde de son champ dans le monde d’une manière très complexe qui n’est pas lié à son cadre. En peinture, le monde se déverse dans le cadre et parfois, nous confondons ce cadre avec le monde. 
—Sarah Sze

Bricoleuse extraordinaire, Sze glane des objets et des images de mondes à la fois physiques et numériques, les assemblant dans des installations multimédias complexes qui suscitent une observation microscopique tout en évoquant une perspective macroscopique de l’infini. Ces dernières années, elle est revenue à la peinture – le médium auquel elle s’était initialement formée – produisant des œuvres qui traduisent ses processus d’accumulation sculpturale dans la réalisation de peintures de collage qui sont détaillées, dynamiques et extrêmement texturales.

En attendant la réouverture de l’exposition “De nuit en jour”, immergez-vous gratuitement dans l’univers composite de cette artiste américaine avec l’application Night Vision 20/20 (disponible gratuitement en téléchargement sur Apple Store et Google Play.)

Plus d’informations

Bienvenue à l’American Center for Art and Culture.

Pour ne rater aucun de nos événements, inscrivez-vous à notre Newsletter !

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

Bienvenue à l’American Center for Art and Culture.

Pour ne rater aucun de nos événements, inscrivez-vous à notre Newsletter !

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.